Trouve ton métier

Conducteur de machine de filature moulinage texturation

Autres appellations : Conducteur de machine de filature / Conducteur de machines de moulinage ou guipage / Conducteur de machine à texturer / Soigneur de machine de filature / Opérateur de filature

749

Secteur (s)

Métiers semblables :

- Conducteur de machine de production d’étoffe - Conducteur de machine d’ennoblissement

Références

Ces informations sont issues du Département de la Formation Professionnelle .
Voir le lien ci-dessous :

www.dfp.gov.ma

Description

Le Conducteur de machines de Filature Moulinage, Texturation a pour mission de surveiller une ou plusieurs machines de production. Il doit faire en sorte qu’elles fonctionnent correctement, c’est-à-dire dans les conditions programmées, et que les produits textiles réalisés (fils ou éléments fibreux qui peuvent se présenter sous des formes diverses) présentent le moins de défauts possibles.

Missions principales

- Prendre connaissance des machines qui lui sont attribuées - Surveiller le fonctionnement des machines en observant le textile produit, le tableau de bord des machines, les voyants lumineux facilitant le repérage des incidents et leur localisation - Procéder à des réparations simples sur les textiles produits, ce qui exige généralement d’arrêter tout ou partie de la machine pour la réparer et la remettre en route - Procéder aux opérations de nettoyage et d’entretien courant qui lui sont confiés - Rendre compte à son supérieur des conditions de marche et notamment des incidents dont la correction dépasse ses attributions

Compétences requises

Savoir

- Notions basiques sur les principes de filature ou texturation - Critères de qualité relatifs aux produits à surveiller - Vocabulaire technique utilisé pour désigner les machines et les organes principaux - Règles d’hygiène et sécurité

Savoir-faire

Procédures

- Les procédures d’intervention pour des réparations simples - Procédures relatives aux opérations de nettoyage

Activités

- Identifier le type d’incident à corriger en fonction des témoins lumineux et des indicateurs du tableau de bord - Distinguer les incidents et les défauts qu’il doit prendre en charge de ceux pour lesquels sa mission est d’alerter son supérieur (notamment pour des défauts d’origine mécanique ou électrique)

- Exécuter des réparations selon les procédures et avec le niveau de qualité requis, dans un minimum de temps - Prendre les précautions d’usage pour remettre en route après incident

Savoir-être

L’emploi requiert une capacité à rester en permanence vigilant dans la surveillance des machines et des produits, de la rigueur et soin dans l’application des procédures. Acuité visuelle et dextérité sont requises pour la réparation des défauts et l’approvisionnement des machines.

Évolution professionnelle

Après avoir exercé le métier et acquis de l’expérience, le Conducteur de machines de Filature Moulinage, Texturation peut évoluer vers un emploi de Chef d’équipe.

Présentation

L’activité est exercée dans des ateliers de production. Le plus souvent les Conducteurs de machines de filature moulinage ou texturation travaillent en triple équipe souvent y compris le week-end, les machines tournant sans interruption de la production en semaine ou même sur des durées plus longues (texturation notamment). Les machines étant de plus en plus automatisées non seulement pour la phase de transformation qu’elles réalisent mais aussi pour leur contrôle, leur alimentation et leur évacuation, des techniciens (électrotechnique, automatismes,…) les appuient.

Lieu d'exercice

L’activité s’exerce soit dans des entreprises de filature qui produisent des fils à partir de fibres discontinues, soit dans des entreprises de moulinage et texturation qui produisent des fils à partir de filaments continus.

Conditions d'exercice

Les ateliers dans lesquels le conducteur est amené à travailler sont souvent de dimensions importantes, comme les machines qu’ils conduisent. Le Conducteur est généralement exposé au bruit, et, dans le cas de la filature à la poussière (fibres en suspension). Son travail s’effectue toujours debout avec de fréquents déplacements entre les différentes machines de l’atelier dans lesquelles elles sont réunies.

Description

En général, l’accès à cet emploi ne requiert pas de formation spécifique. Les employeurs privilégient souvent des personnes déjà expérimentées. Les débutants sont soumis à une phase d’apprentissage sur le tas plus ou moins longue selon le type de machine. Selon les technologies employées et la nature des tâches confiées, le niveau de formation générale demandé peut varier d’opérateur à Technicien.

Où suivre cette formation

Close