Trouve ton métier

Second mécanicien toute puissance propulsive

Autres appellations :Second mécanicien toute puissance propulsive

Description

Le second mécanicien toute puissance propulsive, assure sous la direction du chef mécanicien d’un navire développant une puissance propulsive égale ou supérieure à 2000 CV, l’encadrement du personnel de la salle machines marines et a en charge toutes les opérations d’entretien et de réparation des machines et équipements de bord.
Ce métier obéit à la réglementation en vigueur en matière d’emploi du personnel navigant et de prérogatives à bord d’un navire de pêche.

Missions principales

Préparer et faire fonctionner les différentes installations machines pour les besoins de l’exploitation du navire
- Entretenir, réparer et assurer la maintenance des machines et installations techniques
- Veiller à la sécurité du navire et de l’équipage et sauvegarder le milieu marin

Compétences requises

Savoir

Moteur diesel et moteurs auxiliaires à explosion
- Construction mécanique
- Electricité et installation électrique
- Automatique, Pneumatique et hydraulique
- Technologie
- Froid, machines frigorifiques et traitement des captures
- Structure et stabilité du navire
- Gestion de la maintenance
- Règles de sécurité incendie, de sauvetage et de survie en mer.
- Anglais

Savoir-faire

Procédures

Prescriptions des manuels de fonctionnement et d’entretien des équipements et machines de bord
- Plan de maintenance et d’entretien des machines et appareils de bord
- Prescriptions relatives à la prévention de la pollution du milieu marin
- Consignes de sécurité

Activités

Utiliser l’outillage de mesure, d’entretien et de réparation
- Exploiter les indicateurs des paramètres de fonctionnement des machines
- Utiliser l’outil informatique.

Détecter et prévenir les dysfonctionnements des machines marines et autres équipements techniques du navire
- Exploiter les machines marines principale et auxiliaires à leur meilleur rendement
- Gérer le personnel machine et en coordonner les tâches.

Savoir-être

Sens des responsabilités Minutie, précision, patience et méthode Habileté manuelle et rapidité d’exécution Autonomie et réactivité Capacités d’analyse et fort sens de l’observation Bonne résistance physique Sens du travail en équipe

Présentation

La durée de travail n’est pas déterminée et peut englober la nuit et les fins de semaine en fonction des exigences de la sécurité et de l’exploitation du navire. Les contrats de travail sont de type CDD.
A bord des chalutiers congélateurs, la durée de la marée est assez longue et peut atteindre les 90 jours. Le métier donne par conséquent lieu à un éloignement assez prolongé du domicile. La rémunération est fixe avec un intéressement calculé sur la base de la valeur des captures. Sur un navire de pêche pélagique RSW (Système de conservation par eau réfrigérée) la durée de la marée varie d’une à deux journées. La rémunération est quasiment fixe. Elle peut donner lieu à une indemnité calculée sur la base de la valeur des captures.

Lieu d'exercice

A bord d’un navire de puissance de propulsion = 2000 CV (Compartiment machine principalement)

Conditions d'exercice

Etroitesse des lieux de travail et d’accueil où opèrent et cohabitent les membres d’équipage ; milieu humide et très bruyant ; présence permanente sur le lieu du travail (durant la campagne de pêche) ; Tangage et roulis du navire. Positions de travail inconfortables, Possibilité d’inhalation des émanations de produits malodorants ou toxiques.

Description

Licence professionnelle en mécanique marine
• Justifier de 36 mois de navigation dont 24 mois en qualité de chef de quart à bord des navires de puissance = 1000 CV ou 24 mois en tant que second mécanicien à bord des navires de puissance = 300 CV
• Etre titulaire du certificat de prévention et de lutte contre l’incendie
• Etre apte physiquement à la navigation maritime
• Disposer d’un Livret maritime.

Où suivre cette formation

Close