Trouve ton métier

Chef de cultures maraichères

Autres appellations :Chef de cultures maraichères Chef de production maraichère / Exploitant maraicher

533

Secteur (s)

picto

Métiers semblables :

Chef de cultures horticoles
- Chef de cultures arboricoles
- Chef de grandes cultures
- Chef de cultures fourragères

Description

Le chef de cultures maraichères supervise l’exécution des travaux relatifs à la conduite technique des cultures légumières (en plein champs ou sous serres, primeurs ou de saison).
De façon générale, il est responsable de la planification, de la réalisation et du suivi des travaux liés à l’installation, la conduite des cultures, leur entretien, le suivi de leur état sanitaire, leur récolte, la gestion du personnel et des approvisionnements ainsi qu’au conditionnement et stockage de produits finis.
Il peut, dans certains cas, assurer l’entretien et la maintenance du matériel, équipements et installations maraichères
Il oeuvre dans les exploitations agricoles ou les unités de production maraichères, dans les entreprises de service ou les organismes d’appui technique maraichers.

Missions principales

Planifier et suivre les travaux
- Produire des plants maraichers
- Installer une culture maraichère
- Assurer l’entretien et la protection des cultures (palissage, ébourgeonnage, désherbage, traitements phytosanitaires…)
- Assurer l’irrigation de la culture
- Assurer la fertilisation de la culture
- Assurer la récolte ou la cueillette des produits maraichers
- Gérer les approvisionnements et les stocks

Compétences requises

Savoir

Agronomie générale
- Botanique, biologie et physiologie végétale
- Techniques culturales, Fertilisation et Irrigation
- Maladies et protection des cultures
- Récolte, conditionnement et stockage
- Mécanique et matériels agricoles
- Informatique
- Langues et communication

Savoir-faire

Procédures

Règles d’hygiène et de sécurité au travail
- Normes environnementales

Activités

Raisonner la fertilisation
- Raisonner l’irrigation
- Utiliser les équipements, le matériel et les outils de maraichage
- Choisir les conditions climatiques et édaphiques favorables pour réussir les opérations agricoles

Multiplier les plantes par bouturage, marcottage, greffage…

Savoir-être

L’emploi du chef de cultures maraichères requiert une bonne connaissance de la biologie et la physiologie des plantes et la maitrise des techniques de leur conduite (de l’installation à la récolte) et du processus de leur conditionnement et stockage.
Aussi, pour réaliser ces missions, il doit disposer des qualités humaines et de compétences lui permettant :
- d’une part, sur le plan technique, de maîtriser l’ensemble des facteurs de production et des méthodes et techniques de travail les plus efficaces
- et d’autre part, sur le plan de la gestion, de planifier et d’organiser ses activités et ses ressources pour obtenir les meilleurs rendements de production et de qualité requis.
Ainsi, en plus de l’amour du métier, il doit faire preuve d’une bonne aptitude physique, d’endurance et de rigueur dans l’exécution des activités qui lui sont confiées, de sens des responsabilités, de persévérance, de prise d’initiative et de ponctualité, être un bon communicateur et avoir la capacité d’intégration à une équipe de travail et une bonne conscience professionnelle.,
En fin, il devra être sensible à l’application des règles et normes d’hygiène, de sécurité et de qualité et maintenir ses connaissances à jour dans le domaine des nouvelles technologies et adapter ses méthodes de travail au fur et à mesure de l’apparition de nouvelles techniques et de nouveaux produits sur le marché.

Présentation

L'activité de cet emploi/métier s'exerce au sein d’exploitations agricoles ou d’unités de production maraichères, dans les entreprises de service ou les organismes d’appui technique en maraichage.
Les tâches confiées sont planifiées en concertation avec le chef d’exploitation ou du gérant et réalisées sous sa responsabilité technique et en collaboration avec les ouvriers agricoles placés sous son encadrement.
Les horaires de travail sont variables en fonction de la saison et des périodes de pointe.
L’activité peut impliquer l’exposition à des risques potentiels liés à la santé et à la sécurité et le port de charges lourdes et les déplacements entre les champs ou à l’intérieur des serres ou des tunnels sont assez fréquents.
Le port d'une tenue professionnelle (combinaison, casque, ...) peut être requis.

Lieu d'exercice

L'activité de cet emploi/métier s'exerce en plein air dans les champs de maraichage ou à l’interieur des tunnels ou des serres de pépinières ou des cultures sous abris.

Conditions d'exercice

Le chef de cultures maraichères exerce ses activités dans des exploitations ou entreprises maraichères situées généralement dans le milieu rural ou périurbain et avec le concours d’autres personnes (ouvriers permanents ou occasionnels, conseiller technique, fournisseurs, clients, …)
Il travaille dans un environnement qui l’expose à des facteurs de stress surtout en période de pointe (installation, traitements, récolte…) et lors de l’avènement des intempéries.
Il peut être exposé à des risques de sécurité liés à des accidents et blessures lors de la réalisation des travaux dans des conditions difficiles et la manipulation des engins et des équipements dangereux et à des risques de santé liés à l’intoxication lors des traitements par des produits phytosanitaires et l’épandage d’engrais….
Le travail exige aussi des efforts physiques importants (longues marches, port de charge lourdes…) et de supporter la chaleur et/ou le froid et les odeurs de certains produits naturels ou chimiques.
Les horaires de travail peuvent varier selon les saisons, l’état des cultures et les exigences de l’employeur. La majorité des journées de travail durent en moyenne de 8 à 9 h.
La vigilance, le respect des règles d’hygiène, de santé et de sécurité et le port de vêtements et outils protecteurs lors de la réalisation des opérations agricoles peuvent être exigés dans l’exercice de ce métier.

Description

Cet emploi/métier est accessible personnes ayant un diplôme de qualification professionnelle en maraichage avec une expérience confirmée en travaux et opérations de production maraichère.
Il est également accessible directement avec une formation de Technicien en horticulture ou de Technicien spécialisé en TC en productions horticoles.
Certains employeurs ont des exigences particulières telles que : permis de conduire, maîtrise d’une deuxième langue étrangère (anglais, espagnol…), maîtrise de certains logiciels, etc.

Où suivre cette formation

Close