Trouve ton métier

Ouvrier en élevage ovin-caprin

Autres appellations :Ouvrier qualifié en élevage ovin-caprin Berger

508

Secteur (s)

picto

Métiers semblables :

Ouvrier qualifié en élevage bovin
- Ouvrier qualifié en traite (Trayeur)
- Aide éleveur en production laitière

Description

L’ouvrier en élevage ovin-caprin (berger) travaille généralement pour le compte d’un éleveur ou d’un chef d’exploitation, pour qui, il assure la surveillance, l’alimentation, le pâturage, l’abreuvement du troupeau, les soins de base et la prophylaxie hygiéniques, l'entretien des locaux et la traite des chèvres.
Il peut aussi assurer l’entretien du matériel, des équipements et des locaux d’élevage.

Missions principales

Appliquer le programme alimentaire,
- Assurer le pâturage des animaux,
- Assurer l'abreuvement du troupeau
- Surveiller les conditions d’ambiance (Hygrométrie, ventilation, concentration) et météorologiques
- Maintenir une bonne hygiène des locaux et des équipements (nettoyage, désinfection, ...)
- Assister la reproduction des animaux,
- Surveiller l'agnelage et apporter les premiers soins aux nouveaux nés,
- Assurer le marquage et la différentiation des animaux (boucle, tatouage, ...).
- Surveiller l'état de santé et le comportement du troupeau et apporter les soins de base en cas d'incident (blessure, fracture, ...),
- Effectuer la traite des chèvres et nettoyer e

Compétences requises

Savoir

Notions de base en Biologie des animaux d'élevage (reproduction, digestion, croissance, ...)
- Les plantes pastorales (espèces, intérêt, toxicité, ...) et les cultures fourragères
- Techniques d'élevage et de pâturage
- Notions d’alimentation et de rationnement
- Techniques d'approche et de contention des animaux
- Méthodes d’hygiène et des soins de base,
- Techniques de mise bas et prise en charge des nouveaux nés,
- Notions sur la qualité et la conservation du lait
- Notions dur la traite (méthodes, et matériels de traite…)
- Notion de machinisme en élevage

Savoir-faire

Procédures

Procédures de distribution des rations alimentaires.
- Procédures de réalisation de la traite et du stockage du lait
- Procédures d'hygiène, de santé et de sécurité
- Procédures de lutte contre les maladies parasitaires et contagieuses, mises en place par le vétérinaire.
- Procédure à suivre en cas d'introduction d'un animal nouveau

Activités

Distribuer les fourrages et les rations alimentaires
- Assurer le pâturage et l'abreuvement du troupeau
- Appliquer un programme de croisement
- Effectuer les pesées des animaux
- Assurer l'hygiène des locaux, les mesures préventives et les soins de base des petits ruminants,
- Assurer les premiers soins pour les nouveaux nés,
- Réaliser la traite manuelle ou mécanique des chèvres et entretenir le matériel,
- Assurer le stockage des aliments et du lait dans les conditions appropriées,
- Entretenir les locaux et les équipements d'élevage,

Appliquer les techniques d'approche, de contention et de manipulation des animaux
- Contrôler l’effectif du cheptel
- Identifier les zones à risques et les plantes toxiques
- Apprécier la qualité du fourrage.
- Dresser un chien pour la conduite du troupeau
- Identifier les animaux malades
- Effectuer les soins élémentaires
- Prévoir son équipement personnel et son alimentation

Savoir-être

L’emploi de l’ouvrier en élevage ovin-caprin requiert une bonne connaissance des animaux et des techniques d’élevage ovins et caprins et de la traite, avoir les sens de responsabilité, d’autonomie et prise d’initiative, des capacités de planification, d’observation, d’anticipation, de patiences et d’adaptation aux conditions du travail, le respect des règles et des normes d’hygiène, de santé, de sécurité et d’environnement.

Présentation

L’ouvrier en élevage ovin et caprin (ou le berger) remplit le rôle d’un agent d’exécution dont les activités varient selon le type d'élevage (intensif ou extensif), ses caractéristiques et son emplacement géographique (plateaux, zones de montagnes, Oasis…). Il s'exerce en mode pastoral ou sédentaire dans des exploitations d’élevage de taille variable, constituées généralement de cheptel mixte (ovin et caprin), et parfois de 3 espèces ou plus avec des activités intégrées (polyculture-élevage).
Il est donc appelé à disposer de compétences lui permettant d’assurer la conduite des élevages ovin et/ou caprin dans les différents systèmes et activités d’élevage : production de jeunes animaux, leur engraissement, la production laitière ou l’élevage de reproducteurs de races pures.
Ce métier exige donc une bonne connaissance des animaux et du milieu (relief, météo, potentiel fourrager), une bonne préparation du matériel et de l'alimentation et des savoirs en soins d’urgence (accidents, blessures, incendies, vêlage, morsures venimeuses…) et requière par conséquent beaucoup d’efforts et une grande disponibilité en temps.
L'ouvrier en élevage peut occuper un emploi de type salarial, associé en nature (c.à.d. travail en contrepartie d'un pourcentage de la production ; 25% par exemple) ou combiné. Il exerce soit sous le contrôle du responsable d’élevage lorsqu’il est dans l’exploitation soit en toute autonomie lorsqu’il assure le pâturage des animaux en pleine nature.

Lieu d'exercice

Les activités de travail effectuées par l’ouvrier en élevage ovin et caprin se font dans différentes localités : parcours en montagne ou en plaine, forêt, champs, bergerie, chèvrerie, atelier d'engraissent, salle de traite…

Conditions d'exercice

L’ouvrier en élevage ovin et caprin n’a pas d’horaires fixes, ses activités sont variables selon les besoins des animaux, les saisons et les travaux à réaliser.
Lors de l’exercice de son métier, Il est exposé à de nombreux risques :
- Risques traumatiques : fracture, coupures, brûlures ;
- Risques d’intoxication par les produits chimiques lors de la désinfection des locaux,
- Risques liés aux lieux et contexte de travail : poussière, chaleur, froid.
- D’autres risques sont omniprésents contre lesquels l’ouvrier doit être sécurisé tel que le tétanos, morsure des serpents et de scorpions, la contamination par des agents pathogènes ou par des maladies communes entre l’homme et les animaux.
Ce métier exige de la vigilance, une bonne condition physique et une bonne préparation pour mener un troupeau en toute autonomie.

Description

Cet emploi/métier est accessible sans diplôme aux personnes reconnues dans leur région (berger ou fils de berger) par leurs qualités personnelles (sérieux, fiabilité, et confiance) et ayant une expérience confirmée en élevage d’ovins et/ou caprins
Il est également accessible directement avec un diplôme de qualification en élevage ovin-caprin ou après à une expérience professionnelle avec un certificat d’apprentissage en élevage ovin-caprins.

Où suivre cette formation

Close