Trouve ton métier

MECANICIEN DES ENGINS LOURDS ET VEHICULES INDUSTRIELS

Autres appellations :Mécanicien de chantiers Mécanicien d’entretien d’engins de chantier / Réparateur engins de chantier / Mécanicien engins de chantier / Mécanicien poids lourds / Mécanicien réparation poids lourds / Mécanicien réparation autocar / Diéséliste poids lourds

6913

Secteur (s)

picto
picto

Références

Ces informations sont issues du Département de la Formation Professionnelle .
Voir le lien ci-dessous :

www.dfp.gov.ma

Description

Le mécanicien des engins lourds et véhicules industriels effectue les opérations de réception et d’assemblage des matériels neufs, l’entretien et les réparations des organes mécaniques des engins lourds et véhicules industriels. Il effectue des interventions de base sur les équipements électriques, hydrauliques, pneumatiques et monte des accessoires complémentaires ou équipements optionnels ou spécifiques. Il effectue régulièrement des dépannages sur le site de travail de l’engin ou du matériel et aussi modifier les véhicules pour des utilisations spécifiques. Il peut effectuer des diagnostics et conseiller les clients sur l’utilisation des différents engins et outils.

Missions principales

- Réceptionner, assembler et mettre en service les engins lourds et véhicules industriels
- Monter des équipements optionnels prééquipés sur les différents engins
- Réparer les différents organes des engins lourds et véhicules industriels
- Réaliser l’entretien des engins lourds et véhicules industriels
- Régler les engins lourds et véhicules industriels
- Echanger des organes et pièces d’usure
- Effectuer la réfection des organes
- Préparer les véhicules industriels aux visites techniques réglementaires
- Dépanner les engins lourds et véhicules industriels

Compétences requises

Savoir

- Technologie présente sur les différents engins lourds et véhicules industriels - Mathématiques de base - Physique mécanique de base - Représentations utilisées en hydraulique et pneumatique – Electricité

Savoir-faire

Procédures

- Mode opératoire des opérations courantes - Méthodologie de localisation de pannes - Règles d’hygiène et de sécurité

Activités

- Monter et démonter les mécanismes - Localiser les pannes - Utiliser l’outillage courant des garages - Exploiter un schéma technique – Soudure - Observer et écouter les mécanismes. - Fabriquer des petits outils.

Savoir-être

Force et endurance physique, souplesse. Bonne acuité visuelle, tactile et auditive. Autonomie, rigueur et constance. Potentiel d’évolution technique (nombreuses formations, voire autoformations), logique, déduction sûre.

Présentation

Les horaires sont réguliers mais des débordements occasionnels sont toutefois possibles pour assurer une continuité de service aux clients. Des déplacements pour essayer ou dépanner des engins ou des véhicules sur site sont effectués très fréquemment.

Lieu d'exercice

L’emploi s’exerce généralement au sein d’un atelier, en autonomie. Les équipes sont de tailles variables selon les structures (2 à 15 personnes). L’emploi peut être occupé dans un atelier intégré à l’entreprise utilisatrice des engins lourds et véhicules industriels, chez un réparateur indépendant (ou franchisé) ou un réseau de marque/ constructeur. Il est possible d’exercer l’activité en itinérant pour les services d’assistance des marques ou réseaux. Le métier s'exerce sur les chantiers au sein d'entreprises du BTP-, du génie civil, de transport routier, de transport de marchandises et de personnes, des mines, des carrières, et des sites portuaires, chantiers navals.

Conditions d'exercice

Le milieu peut être bruyant, pollué (gaz d’échappement) et des produits allergènes sont fréquemment manipulés (huiles, solvants, carburants, …). La manutention de pièces lourdes est fréquente. L’environnement peut être très poussiéreux, boueux. Le rythme de travail peut être soutenu pour une intervention de dépannage, le temps de travail allongé.

Description

Pour accéder au métier de mécanicien d’engins lourds, une expérience professionnelle pure, 5 à 10 ans (petites structures) Formation de niveau technicien à technicien spécialisé dans le domaine de la maintenance des engins de chantier, alors, pas d’exigence en terme d’années de pratique professionnelle (grosses structures). Capacité à manœuvrer les divers engins de chantier. Permis de conduire automobile souvent exigé.
L’accès au métier de mécanicien de véhicules industriels est possible avec de l’expérience professionnelle seule (5 à 10 ans) ou Formation de niveau spécialisation à Technicien Spécialisé, plutôt dans de grosses structures multimarques ou réseaux constructeurs. Permis de conduire poids lourd conseillé.

Où suivre cette formation

Close