Trouve ton métier

Conducteur de machine d'ennoblissement textile

Autres appellations : Conducteur de machine de teinture et d’apprê chimique / Conducteur de machine d’impression / Conducteur de machine d’apprêt mécanique

792

Secteur (s)

Métiers semblables :

- Conducteur de machine de filature moulinage ou texturation - Conducteur de machine de production d’étoffes

Références

Ces informations sont issues du Département de la Formation Professionnelle .
Voir le lien ci-dessous :

www.dfp.gov.ma

Description

Le Conducteur de machines d’ennoblissement Textile a pour mission d’approvisionner des machines d’ennoblissement, d’en surveiller la bonne marche et d’évacuer les produits textiles.

Missions principales

- Prendre connaissance des machines qui lui sont attribuées et de l’état d’avancement de la production - Nettoyer les avant-chargements de nouvelles pièces ou produits textiles - Charger la ou les machines avec la matière correspondante en respectant les procédures associées - Mettre en route les machines et surveiller la bonne marche - Décharger la matière traitée et l’évacuer - Procéder à l’entretien courant des équipements tels que spécifiés par la maintenance préventive - Rendre compte à son supérieur des conditions de marche et notamment de tout incident pour lesquels il n’est pas habilité à intervenir

Compétences requises

Savoir

- Connaissances basiques sur les techniques d’ennoblissement d’étoffe employées - Critères de qualité des traitements effectués, - Règles générales d’hygiène et sécurité et spécifiques des matériels et/ou produits chimiques mis en œuvre

Savoir-faire

Procédures

- Les procédures d’alimentation de la machine en matière première et d’évacuation après traitement - Les procédures d’arrêt et de mise en route - Procédures de nettoyage

Activités

- Reconnaître un fonctionnement normal d’un fonctionnement défectueux - Interpréter les incidents observés et réagir en conséquence - Interpréter les indications fournies par les capteurs voyants, cadrans,… de la machine) - Manipuler les textiles en faisant preuve de beaucoup de soin sans déformation, sans salissures - Coopérer avec d’autres opérateurs (chargement ou déchargement de machines par exemple)

- Adapter le niveau de précaution à prendre en fonction de la dangerosité des produits manipulés et de la fragilité des textiles - Déceler un traitement défectueux à la vue ou au toucher

Savoir-être

0

Évolution professionnelle

Après avoir exercé le métier et acquis de l’expérience sur un ensemble homogène de machines dans un même atelier, l’opérateur de machine d’ennoblissement peut évoluer vers l’emploi de Chef d’équipe. Il peut également évoluer vers des fonctions de Chef d’atelier, sous réserve d’une formation complémentaire.

Présentation

L’activité s’exerce dans des ateliers de teinture et d’apprêt chimique (imperméabilisant, antifeu, antitache,…), d’impression ou d’apprêt physique et mécanique (thermofixage, grattage, flambage, rasage,…). Selon le type d’atelier, le conducteur peut avoir la charge d’un ou plusieurs types de machines. Les conducteurs de machines d’ennoblissement textile peuvent travailler en simple, double ou triple équipe.

Lieu d'exercice

L’activité est exercée dans des d’entreprises spécialisées en ennoblissement, petites ou moyennes. Elle peut s’exercer aussi dans des entreprises textiles intégrant des ateliers d’ennoblissement.

Conditions d'exercice

Le plus souvent le conducteur de machine d’ennoblissement travaille debout dans un atelier. Les manipulations de colorants et de produits chimiques peuvent nécessiter l’usage d’équipements de protection (tablier et gants). Les opérations de chargement et de déchargement peuvent concerner des charges lourdes et requérir l’emploi de moyens de manutentions adaptés (bacs, chariots, transpalettes, palans, etc.). En atelier le travail s’effectue souvent dans une atmosphère humide et chaude. Le port de bottes est parfois nécessaire.

Description

Cet emploi est accessible aux lauréats de la filière correspondante des centres de formation et aux opérateurs expérimentés. Il reste accessible sans formation particulière, l’apprentissage du métier se faisant sur le tas,… Selon les technologies employées, les entreprises pourront rechercher des techniciens voire des techniciens spécialisés. L’utilisation de machines complexes favorise les formations spécifiques en cours d’emploi, généralement assurées par les constructeurs ou par des organismes de formation.

Où suivre cette formation

Close